missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°47 Breuklijnen

Mai - Mei 2011
jeudi 19 mai 2011 par J.V.
Een kom soep

Een waar gebeurd verhaal in een Zwitsers zelfbedienings-restaurant.

Een bejaarde dame gaat aan een tafeltje zitten met een dampende kom soep op haar dienblad. Dan merkt ze dat ze vergeten is een lepel mee te nemen en gaat er een halen. Maar wat een verrassing als ze terugkomt : er zit een zwarte man op haar plaats ! Hij lepelt met plezier de soep naar binnen. « Wat een lef ! », denkt de dame. « Hij ziet er best vriendelijk uit, maar ik ga me toch niet laten doen. » Ze gaat tegenover hem zitten en trekt de kom met soep naar zich toe. Ze stopt haar lepel erin en begint te eten. De zwarte man trekt de kom met soep weer een beetje dichter naar zich toe, zodat de soep nu in het midden tussen hen beiden staat. Zwijgend eten ze allebei van de soep. Daarna staat de zwarte recht, doet teken dat de dame moet blijven zitten, en haalt een grote portie frieten met twee vorken. De dame glimlacht en samen verorberen ze de frieten. Dan zegt de zwarte ’dank u weI’ en gaat weg. Ook de dame wil verdergaan. Ze reikt naar haar handtas die ze aan de stoel¬leuning had gehangen, maar merkt tot haar schrik dat haar handtas weg is. Die zwarte was dus een dief… Ze kijkt of ze hem nog kan vinden tussen de mensen, maar ziet dan opeens iets waarvan ze nog veel meer schrikt. Twee tafeltjes verderop, aan precies hetzelfde raam als waar ze nu zit, hangt haar handtas aan een stoel. Op het tafeltje ervoor staat een kom met soep, die niet meer dampt...
(Uit : Warme woorden, Averbode, 2002)

 AGENDA EUROPÉEN

Les fêtes chrétiennes seront dans l’édition 2011-2012

Christine Boutin était le 20 avril à Bruxelles pour rencontrer John Dalli, le Commissaire européen en charge de l’agenda Europa Diary qui avait fait scandale en janvier dernier.

Dans cet agenda, distribué à trois millions d’exemplaires par la Commission européenne, figuraient de nombreuses fêtes religieuses, à l’exception des fêtes chrétiennes. La pétition lancée par le Parti Chrétien-Démocrate a récolté dans toute l’Europe plus de 54 000 signatures en quelques semaines, obligeant José Manuel Barroso à prendre des mesures pour stopper la diffusion de l’agenda en question et faire effectuer un rectificatif.

Christine Boutin, Présidente du Parti Chrétien-Démocrate, a donc remis solennellement la liste des signataires au Commissaire John Dalli. Celui-ci a réaffirmé son engagement à faire figurer les fêtes chrétiennes dans la prochaine édition de l’agenda.

John Dalli a aussi réaffirmé nettement que l’Europe doit se retrouver : « Si nous perdons nos valeurs, nous perdons notre vision. »

 FINANCES

ÉPARGNANTS IGNORANTS ?

Mon argent dort-il dans un coffre à la banque ? Quatre Belges sur dix n’en savent rien. 80 % ignorent si leur argent finance la production d’armes.

Le rendement d’abord...

Une étude en ligne réalisée à la demande de la Banque Triodos auprès de 1.050 épargnants démontre que bon nombre de Belges ne connaissent pas les mécanismes financiers de base (57 % avouent tout bonnement ne pas savoir si la banque investit leur épargne en Bourse). Si les Belges estiment que leur banque ne leur fournit pas d’informations claires sur les produits, ils (69%) affirment en même temps être tout d’abord intéressés par la seule question du rendement de leur épargne. S’assurer que leur banque offre un meilleur taux que les autres banques est la deuxième priorité.

...L’éthique ensuite !

Les questions sur l’utilisation de l’argent et le type de projets financés viennent ensuite. Par ailleurs, seul un épargnant sur trois est prêt à changer de banque s’il apprend qu’elle finance l’industrie de l’armement, contre un épargnant sur cinq prêt à changer de banque s’il apprend que celle-ci finance des projets polluants. La prise de conscience du grand public par rapport à l’utilisation de son épargne est donc présente mais reste marginale. Des résultats qui en disent long sur les besoins en matière d’information indépendante et d’éducation financière en Belgique. Financité.be Dépêche 168

LA SOCIÉTÉ CIVILE INVESTIT LA FINANCE

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans la lutte contre la toute puissance des lobbies financiers en Europe. Le 9 avril, 30 organisations issues de la société civile (syndicats, ONG, associations de consommateurs) ont officialisé la création de Finance Watch, un groupe de pression luttant pour plus de démocratie dans l’expertise financière.

Un poids dans la balance

Ce n’est un secret pour personne, l’industrie financière investit massivement dans son lobby. Si bien que tous les jours, des dizaines de représentants du monde bancaire parcourent les couloirs du Parlement européen pour y rencontrer les élus et leur soumettre le point de vue de l’industrie financière. Une situation qui engendre un déficit démocratique dans les prises de décision politiques en matière financière. C’est pourquoi 22 eurodéputés avaient lancé en juin 2010 un appel à la société civile qui se concrétise aujourd’hui par la création de Finance Watch. Désormais, même si le déséquilibre reste très grand, la société civile pourra faire entendre son point de vue.

Les banques n’ont qu’à bien se tenir

Finance Watch, dont le Réseau Financement Alternatif est membre, aura trois missions : développer une contre-expertise en matière financière, excercer un contre-lobby pour ne pas laisser le monopole à l’industrie financière, et faire vivre le débat public au moyen de campagnes de communication. Soutenu par la Commission européenne, Finance Watch sera totalement indépendant des députés européens qui ont été à l’origine de sa création. Sa première assemblée générale est prévue pour juin. Finance Watch compte sur un budget de fonctionnement de 2 millions d’euros par an, alimenté par les citoyens, les associations, des fondations privées et la Commission européenne. Financité.be Dépêche 161 (14-04-2011)

DE WERELD HEEFT NOOD AAN ONTWIKKELING, NIET AAN MILITAIRE UITGAVEN

1630 miljard dollar. 1630.000.000.000 dollar. Dit reusachtige bedrag werd volgens het Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI) in 2010 wereldwijd door staten uitgegeven voor militaire doeleinden. Het record uit 2009, toen de militaire uitgaven afklokten op een nooit geziene 1530 miljard dollar, is zo al achterhaald.

In een wereld die geplaagd wordt door een wereldwijde economische crisis, die dringend werk moet maken van duurzame investeringen in alternatieve energiebevoorrading en waar werkloosheid en stijgende voedselprijzen om zich heen grijpen, blijven de budgetten die gereserveerd worden voor militaire doeleinden jaar na jaar toenemen : sinds 2001 stegen de wereldwijde militaire uitgaven met 50 percent. Om het aanschouwelijk te maken : in 2010 werd voor elk van de 7 miljard bewoners van deze planeet 232 dollar besteed, bestemd voor militaire doeleinden. Tezelfdertijd moeten drie miljard mensen rondkomen met minder dan 2,5 dollar per dag. Pax Christi Vlaanderen tgv Global Day of Action on Military Spending (12 april)

[1Ndlr. Au moment où ce rapport fut rédigé, Amnesty ne connaissait pas encore la Lettre circulaire de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi « pour aider les Conférences épiscopales à établir des Directives pour le traitement des cas d’abus sexuel commis par des clercs à l’égard de mineurs », publié le 3 mai 2011.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 411 / 601028

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License