missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Feuilles Vertes - Janvier 2012 Januari - Groen Blad

lundi 9 janvier 2012 par G.Verbist, mafr.

 Les GOUROUS de l’Apocalypse

Qui sont-ils ? Ils annoncent la fin du monde pour le 21 décembre 2012. Raz de marée gigantesques, séismes ravageurs, pluie de météorites, éruptions solaires. Ils se basent sur le calendrier maya. Aujourd’hui ce buzz de l’Apocalypse fait florès.

- Une dizaine de groupes en Belgique –

Il y a une recrudescence des sectes qui annoncent la fin du monde. Maintenant c’est 2012 et puis après on aura d’autres dates. Certains prophètes ont flairé le bon coup et sont des escrocs qui développent des magasins d’articles à survie. Et puis il y a des illuminés, de convaincus qui pensent que la fin du monde va arriver et qui partagent leurs angoisses. Pour une part d’entre eux : venez, payez la place dans le bunker et là vous serrez assurés de passer à travers le cataclysme qui s’annonce et pouvoir avec nous reconstruire l’humanité...ça a grimpé maintenant à 50 000 euros pour y avoir sa place et survivre.... certains groupes en Belgique se disent en contact avec un extraterrestre, Ashtar Sheran, qui affirme qu’il va venir les chercher avant le passage vers la nouvelle ère qui va générer sur Terre de gros bouleversements climatiques notamment, pour les replacer sur Terre ensuite... En Belgique cela fait une dizaine de groupes, dont la moitié a un discours “peace & love”, on passe à une nouvelle ère, amour, tendresse. Et l’autre moitié est plus dans le catastrophisme. Souvent ce sont des conférences qui lancent des messages alarmistes. (d’après Sandrine Mathen, in Le Soir)

- La motivation, c’est la peur –

Bon nombre de personnes sont fascinées par le merveilleux, l’extraordinaire. La fin du monde, le 21 décembre 2012, ça rend curieux et ça explique l’intérêt sur internet en particulier... certains maintenant peuvent interprêter cela de manière plus littérale et adhérer à des sectes et des gourous qui font la promotion d’actions. Je ne crois pas que le changement de vie soit la cause première de l’adhésion à ce type de secte ou de gourou. La raison première, c’est la peur devant la fin imminente du monde. On a un télescopage entre la peur de sa propre mort et de celle du monde entier.

Certains groupes religieux offrent des réponses sur ce qui va suivre... et si vous suivez une série d’actions, vous serez dans le bon groupe minoritaire de ceux qui vont être sauvés. Les grandes religions sont prudentes de ne jamais trop décrire la date et les conditions exactes de la fin du monde. Mais il est vrai que le fond de toutes les religions, c’est la promesse qu’à la fin du monde, il y aura un autre royaume ou un autre état d’être, qui sera glorieux pour celui qui aura la chance d’être dans le groupe minoritaire des vainqueurs.

Ce n’est pas étonnant qu’à notre époque, plus scientifique, des gens croient encore à l’apocalypse maya. Tout ce qui est superstition, croyance paranormale fait partie de la culture humaine. On aurait pu croire que les siècles des Lumières et le rationalisme balaient ces croyances.

Mais leur pérennité s’explique par trois choses :

  • les nouvelles formes d’armes globales qui rendent possible la fin de la planète ;
  • la communication est devenue planétaire  : si trois ou quatre illuminés dans un coin de la planète prophétisent une fin du monde, la planète entière est au courant ;
  • et malgré les progrès de la science, on peut déplorer le discours ambiant, anti scientiste , qui a reçu une assise philosophique ces dernières décennies. (d’après Vassilis Saroglou, UCL, in Le Soir. 22.12.11.)

Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 647 / 856717

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Dialogue   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License