missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°72 Breuklijnen

Juin - Juni 2013
dimanche 30 juin 2013 par J.V.

 EN BREF

Goma : les habitants impatients de voir la brigade d’intervention à l’oeuvre

Cette brigade d’environ 3 000 hommes, décidée en mars dernier par les Nations unies pour prêter main forte aux 17 000 Casques bleus déjà sur place, est dotée d’un mandat « offensif », pour lutter, avec l’armée congolaise, contre les groupes armés, en première ligne desquels, le M23, le Mouvement du 23 Mars. La résolution 2098 du 28 mars dernier suggère des offensives « ciblées et robustes » destinées à « neutraliser » et à « désarmer » les groupes armés.
Le général Carlos Alberto dos Santos Cruz, commandant de la MONUSCO, a assuré que la force de l’ONU utilisera « tous les moyens possibles » pour lutter contre les exactions contre les civils. « Il est important de se souvenir que nous avons un mandat très clair et que la priorité demeure la protection des civils », a-t-il rappelé à l’occasion de cette première déclaration publique. (AFP) Eurac Info

Jérusalem-Est

« Les colonies sont illégales au regard du droit international et menacent de rendre impossible une solution à deux Etats. » (Catherine Ashton). L’Union européenne a dénoncé le vendredi 31 mai les projets israéliens de construction de nouveaux logements à Jérusalem-Est.

Le traité pour le contrôle des armes : un succès mitigé

Mardi 2 avril 2013, les Etats membres des Nations unies ont adopté à 155 voix pour, 3 voix contre et 22 abstentions, un traité sur le commerce des armes qui vise à interdire aux Etats de transférer des armes classiques à d’autres pays si ces armes serviront à commettre ou à faciliter des génocides, des crimes contre l’humanité ou des crimes de guerre. Le traité a été ouvert à la signature et à ratification le 3 juin 2013, et entrera en vigueur après la ratification d’au moins 50 Etats.

Sans renier l’efficacité et la légitimité de l’intervention armée dans certains cas, il est primordial de prendre conscience que les conséquences les plus néfastes de l’utilisation de la réponse militaire sont aussi les exactions sur la population civile, l’escalade de la violence et les risques de transferts d’armes, sans compter que cette solution est parfois inadaptée et décalée par rapport aux objectifs.

Ce texte ne constitue pas moins un pilier pour le contrôle du commerce le plus meurtrier et le plus lucratif de la planète.

Alice Vrinat in Pour parler de Paix n° 83 – 2e trimestre 2013
 

Colruyt

Coltuyt stopt de samenwerking met 34 Aziatische non-foodleveranciers nadat het er sociale audits heeft laten doen. Vooral de overdreven lange werktijden waren een probleem. Vanaf dit jaar zal Colruyt ook zijn voedingsleveranciers controleren.

Contact établi avec les talibans

Le gouvernement du président Hamid Karzaï a suspendu le 19 juin ses négociations en vue d’établir un accord bilatéral avec les Etats-Unis. La veille, des reprises de contact avaient été annoncées entre les talibans et Washington en vue de discussions de paix, suite à l’ouverture d’un bureau de représentation taliban à Doha, capitale de l’émirat du Qatar. Après douze ans de guerre, c’est en quelque sorte un événement historique, même si, malgré tout, les combats ne cessent pas.

La Libre Belgique du 20-6-2013
 

Compilateur/compositeur responsable : Jef Vleugels, rue Charles Degroux 118 – B-1040 Bruxelles


Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 420 / 857369

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License