missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Feuilles Vertes 06-10

Annexe NUNTIUNCULA – n° 662
samedi 19 juin 2010 par G.Verbist, mafr., Webmaster
  • La conférence d’Edimbourg

Réunis du 2 au 6 juin 2010, les chrétiens ont célébré le centenaire de la conférence des Missions. L’espace œcuménique s’est élargi par la participation des Eglises évangéliques. C’est un tournant pour l’œcuménisme. Les évangéliques ont en effet découvert que les divisions sont un obstacle au témoignage et font perdre en efficacité la mission. La conférence de 1910 portait le souci de l’expansion du christianisme. Celle de 2010 s’est délibérément placée sous le signe de l’humilité et de la patience, loin de toute idée de prosélytisme. Mais elle a fait bouger les frontières de l’œcuménisme, sans pourtant vouloir résoudre toutes les difficultés dans la marche vers l’unité.

Des missionnaires du Sud (Brésil, Nigéria,…) arrivent en Europe pour répondre aux besoins spirituels des migrants et ce sont de nouvelles Eglises évangéliques qui s’implantent, souvent sans concertation avec les Eglises déjà présentes. De fait, cette mouvance évangélique bouscule les façons de travailler.

Une telle conférence « stimule réciproquement les Eglises et renouvelle la responsabilité à l’égard de la mission » (Mgr.Brian, Conseil pontifical).
« L’Eglise catholique peut accueillir de cette rencontre une créativité dans les modes d’interprétation et d’expression de la foi » (Père Ginni Colzani, missiologue Urbaniana, Rome).

Tous les délégués ont publié un appel commun exprimant le désir des délégués de témoigner du Christ dans une commune vision de la mission.

(d’après La Croix du 7/6/2010)
Prière – Que ton ESPRIT nous conduise.
Dieu de silence et de paix, tu as mis en tout homme, quelle que soit sa religion, le désir de te chercher et l’espérance de te trouver. Parfois, nous sommes tentés de mettre la main sur toi, par nos croyances, nos rites et nos hiérarchies. Donne-nous l’humilité dans notre démarche de foi et ouvre-nous à la rencontre des autres. Que les plus simples croyants et les plus hauts responsables religieux s’engagent dans un dialogue respectueux et que ton Esprit nous conduise vers la vérité tout entière. Amen.
(in Fidélité, mensuel avril 2010)
  • Afrique : Accroissement des chrétiens et des musulmans en Afrique subsaharienne

Selon le Pew Rescarch Center, il y a 470 millions de chrétiens et 234 millions de musulmans en Afrique subsaharienne. Pour toute l’Afrique il s’est créé une égalité substantielle (400 à 500 millions). En Afrique subsaharienne chrétiens et musulmans ont généralement une vision positive les uns des autres. Mais ils reconnaissent qu’ils savent peu de la foi des uns et des autres. Les chrétiens du Ghana, de l’Afrique du Sud, de l’Ouganda, de la Zambie se disent plus préoccupés par l’extrémisme chrétien (sectes) que celui de l’islam.

(Cathobel 21.04.10.)
  • Mission du groupe ‘Islam’ en Syrie et au Liban

Le Groupe de travail « Islam » de la Conférence des évêques suisses est passé en Syrie et au Liban (mai 2010). Son objectif : se familiariser avec la manière dont ces pays du Moyen-Orient vivent les relations entre chrétiens et musulmans. Cette délégation entendait soutenir aussi moralement les chrétiens minoritaires dans cette région.

  • A Damas (Syrie), rencontre avec le patriarche de l’Eglise grecque-melkite-catholique, Grégoire III Laham, qui est plutôt positif concernant le statut de sa communauté en Syrie. D’autres communautés chrétiennes étaient plus critiques. Le Groupe s’est entretenu aussi avec le Grand mufti, cheik Badr Hassoun, qui a tenu un discours très humaniste. Il a aussi clairement affirmé la distinction entre religion et politique.
  • Au Liban, rencontre avec le Patriarche de l’Eglise maronite, le cardinal Pierre Boutros Sfeir, qui a fait part des soucis de la minorité chrétienne au Liban. Le Groupe a eu des rencontres aussi avec les musulmans chiites, sunnites et les druzes, tous favorables au maintien du communautarisme religieux et du confessionnalisme. Mgr.Grampa du Groupe a relevé les points communs : la recherche de la vérité, la construction de l’homme et la distinction entre politique et religion.
(Cathobel 17.05.10.)
  • « Des hommes et des dieux »

Film sur la vie des moines de Tibhirinne assasinés en 1996. Ce film a été récompensé au festival de Cannes par le Prix œcuménique du Festival. Le Jury du festival a confirmé ce choix en attribuant le Grand Prix du festival au cinéaste Xavier Beauvois.

C’est un film « d’une grand beauté plastique, servi par une interprétation remarquable et rythmé par l’alternance des travaux et de la liturgie » (le jury œcuménique).

« La profonde humanité des moines, leur respect pour l’islam et leur générosité pour leurs voisins villageois motivent notre choix » (le jury du Festival).

(Ctb/eni)

Espérons le voir un jour chez nous.

* * * * * * * * * * *
  • Justice et Paix & Rencontre et Dialogue
    “Il est clair que nous en sommes tous des ambassadeurs convaincus et j’ose espérer, tout aussi convaincants ! Cet aspect de notre mission n’est pas une nouveauté pour notre famille missionnaire et nous ne sommes pas non plus les seuls dans l’Eglise à en porter le souci. Si nous avons revisité ensemble ces expressions fortes de notre charisme, c’est pour actualiser ce que notre Fondateur, le Cardinal Lavigerie, nous a transmis.”
    (Richard Baawobr, Sup.Gén. Rome. Homélie 12.06.10.)
GROUPE RENCONTRE,
par G.Verbist, mafr.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 59 / 645462

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Dialogue   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License