missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Feuilles vertes - Mars 2015

mardi 3 mars 2015 par G.Verbist, mafr.

Le Pape a souligné que « le carême est un temps propice pour intensifier sa vie spirituelle ».
Dans son Message de carême il dénonce la « mondialisation de l’indifférence »
Durant ce carême trouvons des moyens concrets de vaincre notre indifférence.

Devant de nouvelles situations -

« Les imams aujourd’hui vous diront (Tareq Oubrou, grand imam à Bordeaux est le premier à le dire) qu’ils sont assez perdus en face de ce qui est en train de se passer, en face d’une jeunesse qui fréquente de temps en temps les lieux de prière, qui prétend en savoir plus que l’imam, qui veut donner des leçons à tout le monde, qui considère que les parents ont été de mauvais musulmans, etc... Vraiment, il y a un grand désarroi devant ces nouvelles situations... cette ré-islamisation a des motifs extrêmement divers.

Mais en même temps il y a une dés-islamisation... on ne voit pas ceux qui quittent l’islam sur la pointe des pieds, ou ceux qui vivent un islam de plus en plus vécu dans l’intimité de la maison, même de l’intériorité, et cet islam-là est certainement très important... ils sont porteurs de l’islam de l’ouverture.

(extraits d’une conférence donnée à Bruxelles,
par Christian Delorme, prêtre français.
Source : bulletin El Kalima, janvier 2015)
 

« Côte à côte »

Du fond de la vallée (à la Trappe de Tibhirine) de la compréhension résonnent les paroles de ceux qui ont passé une vie longue et patiente à travailler le sens de cette diversité qui nous affole. Ils peuvent nous faire gagner un peu de temps, ils ont gravi plusieures montagnes, et ils nous disent, par-delà la mort, une expérience vécue.

« Nous n’avons pas encore assez vécue à leur côté » écrivait Christian de Chergé, le prieur de Tibhirine...

Seul comptait ce qu’il appelait le « coude à coude », le « côte à côte » d’une vie partagée avec les voisins musulmans, sous le regard du même Dieu...
Oublier « eux et nous ». Essayer voir en toutes choses un «  nous  » où l’étranger s’installe à notre table de pensée. (La Croix 5/2/15)

Les 21 jeunes martyrs

 
Cette icône de style copte représente les 21 jeunes coptes égyptiens assassinés le 15 février par les djihadistes de l’EI en Libye.

Les 21 chrétiens coptes égyptiens ont été assassinés sur la plage. Sur l’icône les victimes portent l’étole rouge du martyr, portée également par les anges et par le Christ, par-dessus un habit orange appelant la combinaison orange que les terroristes islamistes mettent à leur victimes avant de les décapiter.

Ils sont morts en prononçant le nom du Christ. C’est ce que confirme Mgr. Antonios Aziz Mina, évêque copte catholique de Gizeh. «  La vidéo qui montre leur exécution a été construite comme une mise en scène, dans le but de répandre la terreur. On voit que certains des martyrs, au moment de leur mise à mort barbare, répètent ’Seigneur Jésus Christ’. Le nom de Jésus a été le dernier mot qui est venu sur leurs lèvres. Comme dans la passion des premiers martyrs, ils s’en sont remis à Celui qui, peu après, les aurait accueillis. Ils ont ainsi célébré leur victoire, une victoire qu’aucun bourreau ne pourra leur enlever.  ».

Les 21 jeunes gens sont déjà canonisés : le patriarche copte-orthodoxe Tawadros II a annoncé que leurs noms seront inscrits dans le Synaxarium de l’ Église copte-orthodoxe, l’équivalent du Martyrologe romain.
Le martyr sera célébré chaque année le 15 février du calendrier grégorien (le 8e jour d’Amshir du calendrier copte).
Le président Abdel Sissi a décidé la construction aux frais de l’ État d’une église dédiée ’aux martyrs de Libye’ dans la ville de Minya.

(Radio Vatican/La Croix./Cathobel 24.02.15)
 

Sans la paix entre les religions,
il ne peut y avoir la paix dans le monde !
(Hans Kung)
G.Verbist, mafr.
GROUPE RENCONTRE
 

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 76 / 582713

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Dialogue   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License