missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Meurtre du Père Louis Blondel

Diepsloot - South Africa
mardi 8 décembre 2009 par Ph. Docq, Webmaster

Lundi 7 décembre 2009

C’est avec une grande tristesse que je dois vous faire part du décès du Père Louis Blondel, assassiné dans le presbytère de sa paroisse dans la nuit de dimanche a lundi.
 

Je suis désolé de reprendre contact avec vous sur une note si négative, mais telle est notre vie.

Le Père Louis, français d’origine, était notre supérieur provincial jusqu’en juin 2009. J’avais vécu avec lui pendant deux ans à Cordis - Orange Farm. Voici comment sa mort s’est passée.

A 3 heure du matin, dans la nuit de dimanche a lundi, trois jeunes garçons se sont introduits dans le presbytère en passant entre les barreaux de sécurité d’une fenêtre. Ils ont immédiatement menacé le Père Guido (75 ans) - réveillé par le bruit - et ont fouillé sa chambre dans l’espoir de trouver de l’argent. Ils n’ont trouvé d’intéressant que 50 rands (environ 4 Euros) et un gsm. Ils ont exigé la clé de la porte d’entrée. C’est ainsi qu’ils ont pu faire entrer un jeune adulte qui, lui, n’avait pas pu passer entre les barreaux. Ils ont demandé qui d’autre habitait dans la maison. C’est à ce moment que le Père Louis (70 ans) est sorti de sa chambre et que l’homme qui venait d’entrer lui a immédiatement tiré une balle, apparemment dans le coeur. Le Père Guido a profité de la confusion pour se réfugier dans la cuisine et en barricader la porte avec le frigo. Il a alors commencer à crier pour alerter les voisins qui se sont dirigés vers la maison. Mais d’autres coups de feu les ont forcés à rebrousser chemin. Les bandits se sont alors enfuis avec deux ordinateurs et le Père Guido a découvert le corps sans vie du Père Louis, gisant dans son sang.

Le mois de décembre est réputé dangereux, car les bandits ont besoin d’argent pour les fêtes de fin d’année. Le fossé entre les riches et les pauvres continue de s’agrandir. L’éducation se dégrade et les parents des townships n’ont que peu de prise sur leurs enfants. C’est le quatrième prêtre catholique qui est assassiné en Afrique du Sud cette année.

J’assiste a une conférence a l’île Maurice jusqu’au 16 décembre, puis je rentre en Afrique du Sud pour quelques jours avant de m’envoler pour la Belgique le 20 décembre, ou je resterai jusque fin janvier. J’aurai sûrement l’occasion de revoir certains d’entre vous.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 392 / 629064

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site Afrique du Sud   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License