missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Vatican : Journée Mondiale des Missions le 18 octobre 2015

Message du Pape François (Extraits)

Relais PB Maghreb Octobre 2015
mardi 27 octobre 2015 par Webmaster

La mission n’est pas prosélytisme ou simple stratégie.
Elle fait partie de la « grammaire » de la foi. Celui qui suit le Christ ne peut que devenir missionnaire, et il sait que Jésus « marche avec lui, parle avec lui, respire avec lui, travaille avec lui. Il ressent Jésus vivant avec lui au milieu de l’activité missionnaire  ». La mission est passion pour Jésus Christ et, en même temps, passion pour les personnes. Lorsque nous nous tenons en prière devant Jésus crucifié, nous reconnaissons la grandeur de son amour qui nous donne dignité et nous soutient et, en même temps, nous percevons que cet amour qui part de son cœur transpercé s’étend à tout le peuple de Dieu et à l’humanité entière. Ainsi nous sentons qu’il veut aussi se servir de nous pour arriver toujours plus près de son peuple bien-aimé et de tous ceux qui le cherchent avec un cœur sincère.

C’est pourquoi il est urgent de proposer à nouveau l’idéal de la mission dans son aspect central : Jésus Christ, et dans son exigence : le don total de soi en vue de l’annonce de l’Evangile.
Il ne peut exister de compromis à ce propos : celui qui, avec la grâce de Dieu, accueille la mission, est appelé à vivre de mission. Pour ces personnes, l’annonce du Christ, au sein des multiples périphéries du monde, devient la manière de vivre à sa suite et récompense de beaucoup de fatigues et de privations. Dans les Instituts missionnaires, les formateurs sont appelés tant à indiquer avec clarté et honnêteté cette perspective de vie et d’action qu’à faire autorité en ce qui concerne le discernement de vocations missionnaires authentiques. Je m’adresse surtout aux jeunes, qui sont encore capables de témoignages courageux et d’entreprises généreuses et parfois à contre-courant : ne vous laissez pas voler le rêve d’une vraie mission, qui implique le don total de soi.

« Qui sont les destinataires privilégiés de l’annonce évangélique ? »
La réponse est claire et nous la trouvons dans l’Évangile lui-même : les pauvres, les petits et les infirmes, ceux qui sont souvent méprisés et oubliés, ceux qui n’ont pas de quoi payer de retour (cf. Lc 14,13-14). « Il existe un lien inséparable entre notre foi et les pauvres. Ne les laissons jamais seuls ». Ceci doit être clair en particulier pour les personnes qui embrassent la vie consacrée missionnaire : elles choisissent de suivre le Christ dans sa préférence, comme lui, en s’identifiant avec les pauvres, en vivant comme eux dans la précarité de l’existence quotidienne et dans le renoncement à l’exercice de tout pouvoir pour devenir frères et sœurs des derniers, leur apportant le témoignage de la joie de l’Évangile et l’expression de la charité de Dieu.

Chers frères et sœurs, la passion du missionnaire est l’Evangile.
L’Évangile est source de joie, de libération et de salut pour tout homme. La mission des serviteurs de la Parole – évêques, prêtres, religieux et laïcs – est celle de mettre tout un chacun, sans aucune exception, en rapport personnel avec le Christ.
Dans l’immense champ de l’action missionnaire de l’Église, chaque baptisé est appelé à vivre au mieux son engagement, selon sa situation personnelle.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 59 / 629002

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Croire aujourd’hui   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License