missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Feuilles Vertes Décembre 2011

Annexe Nuntiuncula – N°671 - Décembre 2011
mardi 27 décembre 2011 par G.Verbist, mafr.

- Poursuivre le dialogue… coûte que coûte

Il s’agit des minorités religieuses du Pakistan. Ne pas se croiser les bras. Telle pourrait être la devise de la famille chrétienne Bhatti, plongée au cœur des conflits religieux. Après l’assassinat de Shahbaz, c’est au tour de son frère Paul de reprendre le flambeau et d’assumer les fonctions de ministre des Minorités religieuses. Chirurgien pédiatre, qui a suivi sa formation en Italie et à Leuven. Il parle couramment le neerlandais. Il témoigne d’un intérêt marqué pour la défense des minorités, le dialogue interreligieux et la lutte contre le terrorisme. L’éducation et le lien accru avec les communautés internationales sont pour lui les piliers du Pakistan démocratique dont il rêve pour demain. Comme son frère assassiné, il continue à dialoguer. Coûte que coûte.

(A.Tassiaux, in Dimanche Express. 20.11.2011.)
 

- L’immigration, mais musulmane...

Dès que l’on parle de l’immigration, c’est une antienne trop connue qui se met en place : l’islamisation. « Même pas sur la réalité de l’immigration musulmane en Europe, non. On réagit avec devant nos yeux le fantasme d’une Europe où des chrétiens minoritaires se retrouveraient sous peu face à face avec des musulmans majoritaires  ». Selon un organisme américain (janvier 2011), la population musulmane en Europe passerait de 6% en 2010 à 8% en 2030. Pour la France et la Belgique, à 10%. «  Les migrations sont un fait, elles concernent tous les continents, toutes les cultures. Elles bousculent les sécurités et les habitudes du Belge moyen... La présence musulmane ’chez nous’, nous fragilise un peu plus, nous catholiques, dans notre image déjà passablement écornée de nous-mêmes...  ». « Il ne s’agit pas de subir. Mais de découvrir, dans une situation nouvelle, complexe, dérangeante, comment reconnaître le visage de Dieu dans l’autre... ça va à contre-courant de nos peurs et des peurs des autres. Mais rien à faire : c’est à cela que nous sommes appelés ».

(Claude DEBBICHI, in Dimanche Expres. 27.11.2011.)
 

- Message d’un président musulman, Amadou Toumani TOURE du Mali aux chrétiens de ce pays.

« Au moment où débute le 41e Pèlerinage (19 novembre 2011) catholique marial du Mali à Kita, il me plaît d’adresser mes très vives et chaleureuses félicitations à la Communauté catholique du Mali... Au même moment leurs frères musulmans rentrent de leur Pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam. Cette coïncidence heureuse est un appel au dialogue, à la cohésion et à la solidarité entre tous les Fils du Mali, pays que nous avons en partage... Je me réjouis déjà des Prières et Invocations que vous présenterez au Seigneur pour la paix dans notre Pays...  »

- Extraits du message de Noël de Mgr Happe, mafr., évêque de Nouakchott, République islamique de Mauritanie.

« ...un peu partout sur ce globe, une infime minorité de fanatiques de tout bord, en Mauritanie essentiellement des membres d’Al Qaïda du Sahel, mènent par le bout du nez populations et gouvernements. Plus cela dure, plus je suis convaincu et persuadé que la seule façon de faire face à ce phénomène est d’aller à la rencontre de l’autre, celui que nous ne connaissons pas, dont nous ignorons tout, qui nous fait peur. Comme nous, il est un fils, une fille de Dieu, créé à son image et à sa ressemblance par Amour ! Ne nous contentons pas de contempler le petit Jésus dans sa crèche. Regardons-le dans les rencontres, sur les chemins... »

- « Africae Munus » est l’Exhortation Apostolique post-synodale de Benoît XVI sur l’Eglise en Afrique, message livré au Bénin, le 19 novembre 2011.

Nous relevons deux passages.

  • Au n°89 – sur le dialogue oecuménique -
    « Le dialogue oecuménique vise à orienter notre marche commune de chrétiens, en étant assidus à l’écoute de la Parole de Dieu, fidèles à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières. J’exhorte toute la famille ecclésiale à poursuivre ce chemin de façon plus résolue... à travers les diverses associations oecuméniques existantes.  »
  • Au n°94 – Il parle de l’islam -
    « J’exhorte l’Eglise, dans toute situation, à persévérer dans l’estime des musulmans, qui adorent le Dieu Un, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, qui a parlé aux hommes... Nous devons oeuvrer ensemble pour banir toutes les formes de discrimination, d’intolérance et de fondamentalisme confessionnel... J’invite toute l’Eglise à chercher, par un patient dialogue avec les musulmans, la reconnaissance juridique et pratique de la liberté religieuse... La liberté religieuse est la voie de la paix. »

« Tandis que nous marchions en silence, nous avons réfléchi au chemin que parcourt la famille humaine : soit dans l’hostilité, si nous ne savons pas nous accepter les uns les autres avec amour ; soit comme une route commune vers notre haute destinée, si nous comprenons que les autres sont nos frères et nos soeurs ».

(Jean-Paul II, à Assise, 1986 )
 

« Nous ne sommes pas seuls à croire et à vouloir un monde de paix et un monde réconcilié. Par la rencontre et le dialogue avec l’autre, différent de nous par sa culture et sa religion, ouvrons nos cœurs pour nous accueillir mutuellement et pour faire chemin ensemble. »

(Richard Baawobr, sup.gén., in P.Echo,10/2011)
 
G.Verbist, mafr.
GROUPE RENCONTRE
 

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 80 / 589596

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Dialogue   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License