missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

LA TEMPETE SUR LE LAC

Par Francis BARNES, M.Afr.
samedi 15 mai 2010 par Webmaster
GIF - 13.3 ko

En ouverture du Chapitre le Père Francis Barnes a animé une récollection intitulée « La tempête sur le lac ».
Son exposé a permis aux capitulants de se situer face à leur Sauveur et de chasser les peurs qu’ils pouvaient encore avoir devant l’incertitude de l’avenir

Résumé de Jacques Poirier

 
« Silence ! Tais-toi ! » Aussitôt le vent tombe et c’est le grand calme. Alors Jésus leur dit : « Pourquoi vous mettre dans un tel état ? Vous n’avez donc pas la foi ? »
Ils furent saisis d’une grande crainte ; ils se disaient l’un à l’autre : « Qui donc est-il ? Même le vent et la mer lui obéissent ! »
Marc 4, 35-41

Quand nous pensons aux problèmes qui nous assaillent dans notre ministère en Afrique, quand nous semblons être constamment en désaccord avec la terrible marée de la corruption que nous voyons autour de nous ; quand nous voyons les effets de la guerre et de la violence, et que nous nous sentons impuissants à faire quoi que ce soit, alors peut-être que tout ce qui nous reste à faire est de crier vers Dieu qui semble s’être endormi et si loin de la misère et de l’enfer de tant de millions de ses enfants.

Mais rappelons-nous que la foi est le contraire de la peur - ce n’est pas le contraire du doute. La foi n’est pas un jeu intellectuel, elle n’est pas quelque chose de cérébral. Le contraire de la foi c’est la peur, l’angoisse, la profonde inquiétude.

Notre foi nous dit que nous ne sommes pas seuls sur notre route missionnaire. Le Seigneur est avec nous et il peut réprimer les tempêtes qui nous menacent. Nous savons que nous pouvons passer à travers les tempêtes et en sortir différents, angoissés peut-être, blessés et brisés par moments, mais d’une certaine manière, plus forts qu’avant.

Lorsque nous traversons des moments de douleur et de souffrance, nous avons besoin d’entendre ces paroles de Jésus : Des paroles silencieuses - soyez calme - qui reflètent tout simplement les paroles bien connues du psaume : « Soyez calme et sachez que je suis Dieu ».

Il nous faut apprendre l’art de lâcher prise, nous délivrer de toutes sortes d’attachements : des choses qui nous retiennent, des choses auxquelles nous nous accrochons parfois trop. Dans notre for intérieur, nous avons peur de quitter les sécurités de tout ce qui nous est cher - nos manières de faire, notre manière de percevoir les choses.

Lorsque nous nous accrochons à nos vies, lorsque nous nous cramponnons uniquement à nos façons de faire, à nos façons de percevoir les choses, alors, d’une certaine manière, nous sommes devenus rigides et sans vie, un peu comme les branches cassées d’un arbre. Tout le contraire de l’attitude de Jésus qui était vivant et libre - disposé à renoncer même à sa vie afin que les autres puissent avoir la vie en abondance.

Faire confiance en Dieu, et en lui seul, signifie abandonner nos vies, notre ministère, même notre Société, entre ses mains. Lâcher prise et faire confiance en Dieu, nous détacher, lentement mais sûrement, de tout ce qui pourrait nous empêcher d’être libres, voilà la solution pour devenir véritablement des instruments de sa paix et de son amour pour les personnes que nous servons.

Avancer dans l’inconnu, cheminer sur une route moins parcourue est un voyage que nous ne faisons pas seuls : le Seigneur est avec nous et il nous guidera. Lorsque nous parviendrons sur l’autre rive, nous serons comme chez nous, et nous pourrons même nous demander pourquoi nous avions si peur durant la traversée. L’autre rive nous fera découvrir la grande beauté et la richesse de ce qui nous avait paru être un inconnu entouré de mystères.

En quelque sorte, l’autre rive n’est rien d’autre que voir comme Jésus voit et entendre comme il entend.
(texte intégral- français)
(Integral text- english)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 138 / 618057

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Témoignages - Actualités   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License