missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Uganda

Formation de nos candidats à Jinja

Nuntiuncula 657 - Juillet - Août 2009
samedi 29 août 2009 par D.F. (Vertaling), Webmaster
  • Lors de la rencontre de nos confrères en congé à Namur et lors de la réunion annuelle au Chant d’Oiseau (29-07-2009), Jos Van Boxel a parlé de la formation à Jinja, Ouganda.
    Il a expliqué comment les 4 aspects de la formation sont appliqués concrètement à Jinja.
  • Finalement Jos répondit à une question que nous lui posions.

Formation de nos candidats : formation humaine, spirituelle, intellectuelle et pastorale.

- Formation humaine : essayer de vivre comme un homme bon dans une communauté. Dépasser le tribalisme. Nos candidats proviennent de 7 pays différents.
Ceux du Burundi et du Congo se sont bien adaptés. Beaucoup d’attention était consacrée à la formation des relations. Chacun a sa responsabilité dans la communauté, programmée par semestre.

- Formation spirituelle : le matin méditation et Eucharistie, et le soir 20 minutes de prière du soir. En dehors de cela, la prière est davantage personnelle.
Il y a quatre groupes de dix, avec chaque fois un père. Non seulement pour le travail, mais surtout pour apprendre à vivre ensemble. Chaque semaine “sharing” : ce qu’ils ont vécu. S’exprimer personnellement et écouter les autres. Une Eucharistie dans l’équipe. Une récréation dans l’équipe. Récollection mensuelle.

- Formation intellectuelle : l’Institut Philosophique : un consortium de 9 congrégations. Deux diplômes sont possibles : celui de l’Urbaniana de Rome et celui de l’Ouganda. 9 branches philosophiques, 6 branches sciences sociales, 6 en théologie. Nos candidats ne participent pas pour l’obtention du diplôme de l’Urbaniana. Leur connaissance de la foi est assez pauvre quand ils entrent.

- Formation pastorale : samedi et dimanche après-midi : prisons, écoles, paroisses…
Ils reçoivent encore des leçons de français à la maison, en plus de ce qu’ils reçoivent déjà à l’Institut.
Après trois années ils sont prêts pour le noviciat.
Maintenant 1 sur 6 est ordonné, avant c’était 1 sur 3.


Pourquoi nos candidats de l’Est ont-ils tant de difficultés quand ils arrivent à l’Ouest ?
L’Ouest est plus structuré (moins libre) et pauvre, économe. Le British way of life est moins strict, davantage de formation et de conviction personnelles. A Jinja, 30 des 40 candidats ont un GSM et à la Ruzizi c’est défendu.

Jos Van Boxel

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 173 / 582713

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site Uganda   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License