missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Sahara

TROIS AXES DU PROJET PASTORAL DU DIOCESE GHARDAIA-LAGHOUAT

RELAIS P.B. MAGHREB N°33 – mai 2019
mardi 14 mai 2019 par Webmaster

Créé en 1870, le diocèse de Laghouat s’étend sur une superficie de plus de deux millions de Km2. Il recouvre la partie Sud de l’Algérie appelée le Sahara. Bien que situé dans le désert, le territoire occupé par le diocèse n’est pas vide de population puisque les oasis et villes qui le composent (Djelfa, Laghouat, Ghardaïa, Ouargla, Bechar, Tamanrasset ...pour ne citer que les plus grandes), contiennent un peu plus de 4.200.000 d’habitants, soit 10% de la population algérienne pour 90 % du territoire national.

Il s’est donné par la volonté de son évêque, John Mac William, des orientations pastorales pour les années à venir . Elles définissent l’Eglise saharienne suivant trois axes :

Une Eglise une et plurielle :

Par la volonté de construire un diocèse constitué de ses « permanents » et des chrétiens algériens et étrangers (étudiants, migrants, prisonniers, expatriés, voyageurs) de l’Algérie d’aujourd’hui sans cesse à découvrir dans les rencontres sur les lieux de vie de chacun.

Une Eglise communion :

En portant dans la prière, dans la vie liturgique, la vie de tous nos frères et sœurs chrétiens et musulmans, « petits et grands, riches et pauvres » (Ps 49, 2)
En offrant l’accompagnement moral et spirituel dont chacun peut avoir besoin (retraite diocésaine, formation biblique, pastorale des prisonniers,…)

Une Eglise en mission :

  • En permettant aux nouveaux permanents venus de l’extérieur, par un programme et des moyens appropriés, l’apprentissage et le perfectionnement de la langue arabe dialectale et classique ainsi que la découverte de l’histoire et des évolutions de la société algérienne.
  • En installant des moyens supplémentaires de formation pour favoriser le dialogue interreligieux par la connaissance de la foi musulmane et des diverses manières de la vivre.
  • En renforçant par des intervenants extérieurs les compétences de celles ou ceux qui sont engagés dans une action caritative et en contribuant le mieux possible à la formation des partenaires algériens.
  • En cherchant le plus possible à transmettre les responsabilités d’une génération à une autre, d’une culture à une autre.
  • En tirant profit du témoignage de plus anciens auprès des nouveaux arrivés, pour faciliter la vie quotidienne des communautés et des personnes.
  • En mettant en œuvre une démarche écologique dans nos vies concrètes, suivant ainsi l’appel du pape François dans la lettre pastorale Laudato Si.
  • En cherchant à mieux communiquer pour repérer les besoins concrets, et en prenant le temps nécessaires pour évaluer ensemble richesses et difficultés.
  • En partageant avec l’Eglise universelle ce qui se vit ici : pour que notre Eglise demeure « appelante », chacun peut témoigner dans son pays, sa famille spirituelle.

Ces trois axes sont les itinéraires de foi, d’espérance et de charité que se propose de suive l’Eglise du Sahara les années qui viennent sous l’épiscopat de Mgr John Mac William. Cette Eglise est certes une portion infime de l’Eglise universelle mais elle témoigne tout autant du Christ mort et ressuscité. Elle vit avec simplicité et discrétion au milieu du peuple d’Algérie, en communion intime avec ses enfants, ses femmes, ses hommes avec lesquels elle partage le quotidien. Elle accueille de nouveaux chrétiens, recherche et reçoit des permanents de tous les pays et de différentes sensibilités. Elle les accompagne en dialogue constant avec leurs responsables religieux. Elle ne cesse de prier le Christ de ne cesser de faire le chemin avec elle pour vivre le Royaume maintenant et pour demain.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 34 / 812377

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site Algérie   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License