missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Vatican

Une représentante du Vatican
à la commission de l’ONU sur les femmes

Vatican News -14 mars 2019
samedi 16 mars 2019 par Webmaster

Dirigeantes, influentes, décideuses… toutes sont réunies du 11 au 22 mars au siège de l’ONU à New-York pour la 63e session de la Commission sur les conditions de la Femme. Pour la première fois cette année, le Saint-Siège a envoyé une représentante, il s’agit de Barbara Jatta, directrice des musées du Vatican.

Barbara Jatta, directrice des musées du Vatican.

Alors que les scandales d’abus sur des religieuses au sein de l’Église provoquent une onde de choc et une prise de conscience quant à la situation des femmes dans les institutions catholiques, le Vatican montre qu’il abrite des femmes de pouvoir à de grandes responsabilités. C’est le cas de Barbara Jatta, directrice des Musées du Vatican. Nommée en décembre 2016 par le Pape François, elle devient alors la première femme à occuper ce poste. Un poste qui l’a menée à une autre première fois : ce mardi 12 mars, le Vatican, par la figure de l’historienne de l’art, était présent à la Commission sur les conditions de la Femme, organisée par l’ONU du 11 au 22 mars.

La directrice des Musées du Vatican a participé à la conférence « Femme au pouvoir » organisée par Maria Fernanda Espinosa Garces, présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies. Accompagnée des présidente de Lituanie, de Trinité-et-Tobago et de la vice-présidente colombienne, Barbara Jatta a participé à une table ronde intitulée « Comment les femmes dirigeantes changent le monde ». « Avec ma participation, témoigne Barbara Jatta à la section italienne de Vatican News, le Saint-Siège a voulu donner un signal important concernant la présence de femmes au sommet de ses structures ». Selon la Romaine, la société a changé et le Saint-Siège s’est adapté à son époque, « les femmes ont de plus en plus de postes à responsabilités au sein du Vatican ».

Les femmes de plus en plus nombreuses

Barbara Jatta n’est en effet pas la seule femme à avoir été promue durant le pontificat du Pape François. Les deux sous-secrétaires du dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, Linda Ghisoni et Gabriella Gambino, en poste depuis novembre 2017, ont ainsi participé à la récente Rencontre pour la protection des mineurs. Une autre figure féminine du Vatican, une des plus influentes, Flaminia Giovanelli : première femme laïque nommée sous-secrétaire du conseil pontifical Justice et Paix en 2010, puis sous-secrétaire du dicastère pour le service du développement humain intégral, s’est retirée en avril 2018.

La 63e session de la Commission des Nations Unies est axée autour des systèmes de protection sociale, l’accès aux services publics et les infrastructures durables au sein de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes et des filles. La question des « femmes et filles d’ascendance africaine » sera également au cœur de cette session, peut-on lire dans la présentation de l’évènement.

Source :


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 58 / 845309

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License