missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Niger

Au Dieu inconnu.
Le Feu et les Migrants Perdus

Mauro Armanino
mercredi 16 janvier 2019 par Jan Heuft, Webmaster

Je vais aujourd’hui faire une révolution tout seul.
Bienvenue à celui qui veut me rejoindre.
Je vais m’immoler par le feu.
Si quelqu’un trouve un travail, alors mon geste n’aura pas été inutile.
Depuis huit ans, on nous a fait des promesses mais tout cela est un mensonge.
En ce qui me concerne, je ne suis d’aucun parti politique.
Vous oubliez les chômeurs et vous embauchez ceux qui ont des ressources.
Il y a des gens qui n’ont rien.
Il y a des régions marginalisées.
Il y a des gens vivants mais qui sont morts de fait.
Les gens, ici, à Kasserine, ignorent le nom du Président, ignorent le nom du gouverneur, ignorent le nom du responsable local.
Pourquoi devrais-je attendre jusqu’à janvier, février ou jusqu’à mars ?
Dans vingt minutes, je vais m’immoler avec de l’essence.

Il faudrait en finir une fois pour toutes. Si nous étions sérieux on n’aurait rien du tout à fêter ces temps-ci et peut être aussi dans les temps passés. Fêter un an qui passe ou un noël qui arrive sans nous est un contresens. Il vaudrait mieux descendre au premier arrêt du bus qui ne va nulle part. A l’insu des puissants et des distraits le seul anniversaire que nous devrions fêter est déjà passé et très peu s’en sont aperçus. Puis, sans nous prévenir, arrive ce qui n’aurait jamais dû se produire dans ce monde. Le testament que le journaliste tunisien Abderrazak Zorgui nous a légué avant de s’immoler par le feu nous le rappelle. Les mots ci-dessus en sont un extrait.

Abderrazak signifie ‘serviteur de Celui qui pourvoit’ et son dernier écrit est un CRI jeté dans le feu à Kasserine en Tunisie. La dernière révolte dans le même pays était née dans des circonstances semblables. Les révolutions trahies se transforment vite en cimetières de cendre et de sable. Dans cette dernière on estime que les morts dans les années passées ont été innombrables. Le projet ‘Missing Migrants’ (Migrants Perdus) fait état de la mort de 6615 migrants sur le continent africain, dans les différents transits et frontières. L’année dernière, il y a eu 1386 morts sur notre continent, faisant de l’Afrique le continent le plus meurtrier pour les migrants. Immolés dans le sable, les roches, les maladies et surtout les politiques.

Qu’on en finisse avant qu’il ne soit trop tard. Si nous étions à l’écoute de la souffrance du monde il y a longtemps qu’on aurait changé de genre de célébration. Le nombre de morts en mer au cours de l’année écoulée a été estimé à au moins 2260. La Méditerranée a ainsi la triste réputation d’être la mer la plus meurtrière du monde. Moins de traversées et en proportion plus des morts. Conséquence des choix politiques de l’Europe où les tortionnaires sont payés pour qu’en Libye ils fassent bien le travail qu’on leur demande de faire. Arrêter, détenir, vendre, torturer et finalement jeter dans la mer avant qu’il ne soit trop tard. Cela on ne veut pas le savoir parce que on ne voit que ce qu’on VEUT voir. Exactement comme pour les camps d’extermination nazis en Europe et la ‘solution finale’ pour les juifs avec le génocide programmé. Qui savait ne parlait pas.

Comme pour effacer tout doute sur ce propos, l’Europe a encore débloqué 41 millions d’euros pour l’Etat du Niger fin décembre 2018. Le thème du contrôle migratoire et de la sécurité aux frontières est au cœur des priorités européennes. Tous les autres thèmes sont secondaires. La consolidation de l’Etat, les réformes, les politiques de l’éducation et la sécurité alimentaire complètent le panorama des projets à financer rapidement. La somme citée complète ce qu’on a déjà versé en son temps et qui porte le total à 92,7 millions d’euros. Désormais personne ici n’oserait nier que les migrations sont devenues l’activité la plus rentable du pays.

La vraie fête, rescapée du naufrage, débutera le jour où les yeux des aveugles et les oreilles des sourds s’ouvriront et où le Dieu qui pourvoit trouvera des enfants avec qui jouer.

  Mauro Armanino, SMA.
Niamey, janvier 2019

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 24 / 799496

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site Niger   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License