missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
Protestantisme - Laïcité - Islam

Feuilles Vertes 10-08

Annexe Nuntiuncula. N° 652 – octobre 2008
mercredi 1er octobre 2008 par G.Verbist, mafr.

La vocation de l’évangélisateur est d’aider l’être humain à se développer de l’intérieur, pas avec des bondieuseries, encore une fois pas de prosélytisme. L’intention n’est pas de dicter une conduite et de mettre Dieu à toutes les sauces, simplement d’aider l’autre à trouver son chemin, même s’il ne passe pas par une foi religieuse.

( cardinal Oscar Rodriguez, Honduras )

 Le protestantisme taille XXL.

Les méga-églises, nouveaux hauts lieux du protestantisme évangélique. En 12 ans leur nombre a été multiplié par trois. Elles sont plus de 1300 aux USA. Une des plus grandes est la Crystal Cathedral à Garden Grove. Bill Clinton appartient à la Willow Creek Community Church (Chicago). Barack Obama s’est converti sous l’influence du pasteur Jeremiah Wright, bouillant prédicateur de la Trinity United Church of Christ à Chicago. Il s’est marié là et a fait baptisé ses deux filles. Mais, après un prêche du pasteur Wright qui accusait l’ Amérique, Obama a fait baré son nom comme membre de cette église.

Les méga-églises balaient un spectre large qui va du conservatisme au progressisme.

Trois critères :
- 1/réunir chaque semaine 2000 fidèles au moins ;
- 2/proposer parallèlement des activités non cultuelles (piscine, restaurant, club d’aînés,…) ;
- 3/ être auto-céphale : le pasteur est le patron et ne dépend pas d’une instance supérieure.

Le phénomène dépasse les USA. Une vingtaine existent au Canada. Elles progressent au Brésil, en Argentine, au Chili … Elles envahissent aussi l’Afrique … à Lagos au Nigéria. La plus grande méga-église au monde se trouve en Corée du Sud. Paris, Londres et Vienne possèdent aussi des méga-églises. Ces églises se trouvent aussi à Anvers , à Berchem, à Bruxelles.

Public cible : les classes moyennes fatiguées par les mutations.

Leurs stratégies : de la musique de bon niveau, un bon restaurant pas trop cher, un suivi personnalisé pour les personnes souffrantes. Le fidèle doit se sentir chez lui « mon église est ma famille rapprochée ». Slogan employé « Dieu croit en toi ». Notons que Barack Obama a dû publiquement marquer sa distance avec les positions de son pasteur Jeremiah, en disant : « Je ne vénère pas mon pasteur, je vénère Dieu. »

(in Dim.express.7/9/08)

 La laïcité

Quelle est la juste conception de la laïcité dans une société de plus en plus multiculturelle ? Ici distinguons :
- La laïcité politique, définie par la stricte séparation de l’Etat de toute religion ou option philosophique ; cette laïcité n’existe pas au sens strict en Belgique (le terme « laïque » ne se trouve pas dans la Constitution belge). Il n’y a donc pas une séparation nette entre l’Eglise et l’Etat. Il y a un régime de compromis où l’état reconnaît et subsidie plusieurs confessions religieuses ainsi que la laïcité philosophique organisée.
- La laïcité philosophique, qui est une adhésion à une vision du monde et d’une philosophie dégagée de toute référence à une transcendance.

- Il existe toujours une « laïcité de combat » : un certain courant de la laïcité organisée qui prétend extirper toute référence religieuse de la vie de la société en cantonnant strictement la religion à la sphère privée. La cible est encore quelquefois l’Eglise catholique, mais de plus en plus l’islam dont la visibilité plus affirmée dérange (cfr. le voile porté par les musulmanes dans la fonction publique).

- Paul Löwenthal plaide pour une laïcité « inclusive » composée de 3 éléments :

  • que l’Etat reconnaisse les diverses convictions sans privilégier la laïcité philosophique ;
  • que l’Etat renonce à vouloir confiner les religions dans la sphère privée ;
  • que l’Etat respecte leur apport collectif comme une contribution à l’intérêt général.

La conviction religieuse ou philosophique des personnes a droit à la parole dans la société au même titre que les options politiques et intérêts économiques. C’est l’Etat qui doit organiser la cohabitation pacifique des conceptions.

(Jean-Marie Faux,sj.in Dim.express,n°25, juin 2008)


LIVRE : « Du bon usage de la laïcité » ouvrage collectif. Ed.Aden.240 p. 16€

Le Centre d’Action laïque (CAL) n’est pas en faveur d’une laïcité ouverte.

Dan Van Raemdonck, enseignant à l’ULB, a donné sa démission comme vice-président du CAL. Il incarnait le courant rénovateur au CAL. Van Raemdonck avait dénoncé, avec Paul Magnette, « le dogmatisme » de l’ULB, suite à l’interdiction de l’intervention de l’islamologue Tariq Ramadan à un débat organisé à l’ULB. Van Raemdonck vient aussi de contribuer à un livre manifeste « Du bon usage de la laïcité » (Edit.Aden). Avec d’autres laïques, il dénonce les ravages de la « laïcité de combat » et en particulier ce « prosélytisme antireligieux qui vise essentiellement l’islam ».

( d’après Ricardo Gutiérrez, in Le Soir, 6/9/08 )

Lors de la visite du pape en France(12-14 sept.) Nicolas Sarkozy a une nouvelle fois vanté la « laïcité positive ». « La quête de spiritualité n’est pas un danger pour la démocratie. Rejeter le dialogue avec les religions serait une folie, une faute contre la culture et la pensée ». Et d’en appeler à une laïcité « qui respecte », et non pas une laïcité « qui exclut ». Le pape a salué la « belle expression de laïcité positive » se félicitant qu’un « dialogue serein et positif » ait succédé à la « méfiance » du passé

( in Le Soir – 13/09/08 )

 Islam

Le « Forum catholiques - musulmans » créé à la suite de la lettre des 138 dignitaires musulmans (en oct.2007) aura lieu à Rome du 4 au 6 novembre 08 entre douze personnes des deux communautés, avec une rencontre prévue avec Benoît XVI. Le thème : L’amour de Dieu, l’amour du prochain. Dans deux ans le forum sera dans un pays musulman. Prions pour sa réussite.

« Pas de restriction des libertés religieuses en Algérie » assure le ministre des Affaires religieuses.( d’après AFP.22/09/08 ) « Je rassure les chrétiens résidant en Algérie... que leur liberté de culte est garantie, mais comment saurions-nous tolérer l’évangélisation d’Algériens par des évangélistes qui relèvent de sectes et que les églises catholique et protestante se sont démarquées d’eux » s’est-il interrogé.

Au Maroc, le roi veut contrôler l’islam marocain, en installant dans chaque préfecture un CONSEIL local d’oulémas (théologiens) pour contrôler les imams des mosquées, de « guider les gens et combattre les allégations mystificatrices colportées par les tenants de l’extrémisme ».

(Le Monde)
GROUPE RENCONTRE,
par G.Verbist, mafr.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 290 / 582713

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Dialogue   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License