missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°101 Breuklijnen

Mars - Maart 2016
dimanche 3 avril 2016 par Jef Vleugels

Ils ont eu le sang, ils n’auront pas la haine !

Les premières pensées des travailleurs et volontaires de Justice et Paix, Pax Christi et Magma vont aux victimes des attentats de ce matin et à leurs proches.

En frappant à Zaventem et au cœur de Bruxelles, les terroristes n’ont pas seulement voulu semer la mort : ils entendent également semer la haine. Il appartient à chacun d’entre nous de ne pas leur offrir ce qu’ils recherchent.
Être à la hauteur de ce qui nous arrive, c’est refuser la fureur et le repli sur soi. C’est continuer à tisser inlassablement un « nous » à la fois fragile et fondamental. Il s’agit là non seulement d’un impératif moral mais de la meilleure garantie de sécurité à long terme.

En frappant le centre d’une capitale cosmopolite, les auteurs des attentats voudraient nous amener à croire en l’impossibilité de la coexistence, de la rencontre et de l’enrichissement mutuel. Nous ne leur offrirons pas ce succès. Notre résistance au terrorisme passera au contraire par un surcroît de rencontres, de débats et de réflexions.

Nous invitons chacun à la solidarité à l’égard des victimes et à la fraternité avec tous. Chaque pensée, chaque acte d’ouverture et de paix constituera une défaite de la terreur et une victoire de l’avenir.

Commission Justice et Paix, Pax Christi et Magma asbl
 

 PEINE DE MORT

Le Pape demande un moratoire sur la peine de mort pendant l’année jubilaire

Le Pape François a l’issue de l’angélus ce dimanche 21 février a lancé un nouvel appel pour l’abolition de la peine de mort. A cette occasion, le Pape a rappelé la tenue d’un congrès international sur l’abolition de la peine capitale tenu à Rome le 22 février à Rome, organisé par la communauté Sant’Egidio. Le Pape a formulé le souhait que ce colloque puisse donner une impulsion à l’abolition de la peine capitale.

« Les sociétés modernes ont la possibilité de réprimer efficacement les crimes sans ôter définitivement la possibilité de se racheter à ceux qui les ont commis » a expliqué le Pape. Il a par ailleurs souhaité que cette année jubilaire soit une occasion propice pour promouvoir dans le monde des formes toujours plus matures du respect de la dignité humaine. Le Pape a aussi interpellé la conscience des dirigeants, en particulier catholiques, leur proposant un geste courageux : qu’en cette année jubilaire, aucune peine capitale ne soit exécutée.

Organisé à la chambre des députés à Rome, ce congrès, le neuvième du genre, rassembla les ministres de la justice de trente pays, ainsi que des juristes et des personnalités de la société civile. L’Eglise était représentée par le cardinal Reinhard Marx, l’archevêque de Munich et président de la Comece.

Radio Vatican, 21/02/2016
 

Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 155 / 644901

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License