missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

L’Art de la Photo

Gust Beeckmans M.Afr.
mardi 12 mai 2015 par Webmaster

Ce texte a été préparé à l’occasion du 50e anniversaire de « Photos Service » qui, de machine de production à ses débuts, est devenu un véritable trésor d’archives.

On m’avait en même temps demandé quelques conseils « pratiques », qui pourraient servir de guide élémentaire aux jeunes confrères.

Le texte est donc accompagné de quelques photos qui montrent un peu ce que j’essaie de dire.

  Gust Beeckmans M.Afr.

 Traduire des idées ou des notions.

Depuis tout un temps déjà, la photo abandonne de plus en plus l’instantané. L’énorme développement de la vidéo et des images numériques depuis les années 90 a eu pour conséquence que la bonne photo est devenue plus réfléchie, plus dénudée souvent. Au milieu d’une explosion visuelle sans précédent, la photo doit être drôlement bonne, surtout quand elle est en noir-et-blanc, pour encore attirer l’attention. Elle doit avant tout traduire une idée, une notion, une émotion.

La visualisation de notions abstraites : pauvreté, vieillesse, colère, tristesse, aussi bien que joie de vivre, sympathie, dévouement, etc... devient impossible quand le cadrage contient beaucoup d’informations descriptives. Il faut résolument éliminer toutes les distractions. Mieux vaut se concentrer sur un détail révélateur. Réduire donc, approcher, rechercher le détail suggestif ! La célèbre photo des mains de Mère Teresa de Calcutta est plus forte que son plus beau portrait. Les craquelures de ses doigts, les quelques grains de son chapelet en disent long sur sa personnalité. La légende ne doit plus expliquer : le texte dit simplement : Mère Teresa !

Les notions spirituelles sont les plus difficiles à traduire en images. Foi, fidélité, richesse intérieure, se visualisent toujours dans d’austères gros-plans. Moins il y a de l’information, plus il y a de chance que la photo capte un détail -par exemple deux doigts qui glissent une bague autour d’un autre doigt- qui suggère une conviction, une confiance, un amour. Alors, et alors seulement, la photo garde sa force suggestive, voire provocante. Ce n’est pas quand elle effraye, révulse ou stigmatise que l’image est la plus forte.... Laissons cela à la vidéo de “YouTube”.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 542 / 729223

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Photos Service   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License