missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
CONNAISSEZ-VOUS

Aide à l’Eglise en détresse ?

Famille - Mission n°1/4 - 2015
vendredi 27 mars 2015 par Webmaster

Aide à l’Église en Détresse existe depuis plus de 65 ans.

C’est en 1947 que le Père Werenfried van Straaten, prémontré de l’Abbaye de Tongerlo, a fondé Oostpriesterhulp. Aujourd’hui, Aide à l’Église en Détresse est une organisation caritative catholique internationale qui compte 20 secrétariats nationaux et s’occupe annuellement de plus de 5000 projets dans quelque 140 pays à travers le monde.

Qui connaît encore le ’Père au lard’ ?

Le Père Werenfried Van Straaten (1913-2003) avait été surnommé le ’Père au lard’ (’Spekpater’) après avoir demandé non pas de l’argent, mais du lard. Il avait réussi à convaincre les écoliers d’épargner pour les ’prêtres de l’Est’, d’où le nom ’Oostpriesterhulp’ (aide aux prêtres de l’Est). Prêchant et mendiant avec son célèbre « chapeau à millions », il arpenta la Flandre, les Pays-Bas et le reste de l’Europe.

Dans les années 50, l’aide fut étendue aux chrétiens derrière le Rideau de Fer. À partir de 1953, il maintint un contact régulier avec ses bienfaiteurs grâce à la revue intitulée Bulletin.

D’Oostpriesterhulp vers « Aide à l’Église en Détresse »

Dans les années 60, Oostpriesterhulp se développa en une organisation caritative internationale avec des projets sur tous les continents. C’est pourquoi, en 1969, elle fut rebaptisée AIDE A L’ÉGLISE EN DETRESSE. L’organisation s’efforce de répondre aux besoins de l’Église mondiale. Ces besoins peuvent résulter de la pauvreté, de catastrophes naturelles, de la guerre, ou encore de la discrimination à l’égard de l’Église et de la persécution des chrétiens. Aide à l’Église en Détresse apporte donc une aide très variée, en fonction de la situation dans laquelle se trouvent les Églises locales et des besoins auxquels elles font face.

Aide à l’Église en Détresse est une organisation caritative ’pastorale’.

L’Église a une mission pastorale. En tant que berger, elle prend soin des disciples du Christ. Aide à l’Église en Détresse soutient l’Église dans cette mission. Dans la société occidentale, le travail d’aide sociale qui était autrefois assuré par l’Église est aujourd’hui pris en charge par des institutions officielles. Mais dans bien des régions du monde, ce n’est pas le cas. Dans bon nombre de pays, seule l’Église s’occupe des pauvres, des malades, de l’enseignement.

Aide à l’Église en Détresse à Louvain

Aide à l’Église en Détresse est une fondation papale dont le président est le Cardinal Mauro Piacenza. Le centre administratif international d’Aide à l’Église en Détresse est établi à Königstein, près de Francfort. Il assure l’administration des projets et la communication internationale. Le secrétariat national d’Aide à l’Église en Détresse à Louvain est responsable pour la Belgique et le Grand-duché de Luxembourg. Il est installé dans l’ancien relais (wagenhuis) restauré de l’Abbaye du Parc à Heverlee.

Une dizaine de collaborateurs se charge de la communication et de l’enregistrement des dons. Huit fois par an, les bienfaiteurs reçoivent le Bulletin en français, néerlandais ou allemand. Outre la revue papier, le site internet www.egliseendetresse.be propose quotidiennement des nouvelles sur l’Église mondiale. On peut également s’abonner à la newsletter électronique qui paraît quatre fois par an. Dans le rapport annuel, qui peut être téléchargé sur le site internet, les bienfaiteurs trouveront l’aperçu des recettes et des dépenses. Il montre quel pourcentage de l’aide va aux différents types de projets : aide à la construction, intentions de messe, formation théologique, apostolat par les médias, aide à la littérature, aide à la subsistance ou aide d’urgence. L’aperçu montre que les frais de gestion et les frais liés à la collecte de fonds restent inférieurs à 20%.

Réseau de solidarité

La façon de travailler d’Aide à l’Église en Détresse présente de sérieux avantages. L’initiative est laissée aux gens sur place et l’exécution des projets leur est également confiée. De cette manière, ils sont respectés en tant que partenaires à part entière. De même, la générosité des bienfaiteurs est respectée en transférant leurs dons aux projets par le biais des structures de l’Église. Ceci permet d’éviter, par exemple, le risque d’être confronté à une autorité corrompue.

Depuis la création d’Aide à l’Église en Détresse, un réseau mondial de solidarité s’est tissé entre les bienfaiteurs chez nous et les nécessiteux dans d’autres pays. « Grâce à vous, nous aidons » exprime cette conviction selon laquelle Aide à l’Église en Détresse est un chaînon dans ce réseau. C’est grâce à la générosité des bienfaiteurs que ce travail peut être poursuivi.

Mgr De Groef, d’Afrique du Sud, invité d’Aide à l’Église en Détresse

JPEG - 16.4 ko

En 2015, la campagne d’Aide à l’Église en Détresse s’inscrit dans le cadre de l’Année papale de la Vie consacrée. Du 26 au 31 mai 2015, Aide à l’Église en Détresse reçoit Mgr Jan De Groef d’Afrique du Sud, Mgr Oliver Dashe Doeme du Nigeria, Sœur Hannan Youssef du Liban et Père Paul Vallatt Francis d’Inde.

Mgr Jan De Groef (Beigem, janvier 1948) est membre de la Société des Missionnaires d’Afrique aussi appelés Pères Blancs. En 1979, il a prononcé son serment missionnaire et a été ordonné prêtre. Il a passé les dix années qui ont suivi son ordination dans l’évêché de Bethlehem en Afrique du Sud. Juste avant le tournant du siècle, il est allé au Burkina Faso pour revenir, en 2003, dans le diocèse de Pretoria (aujourd’hui Gauteng). En décembre 2008, il a été nommé évêque du diocèse de « Bethlehem » en Afrique du Sud par le pape Benoît XVI.

Venez rencontrer Mgr Jan De Groef le samedi 30 mai 2015 à 14h00 dans la salle paroissiale, Zevensterre, 9 à 1852 Beigem (Grimbergen).

À 16h00, Mgr De Groef célèbrera l’eucharistie à l’église Notre-Dame de Beigem.
Pour plus d’information : 016 39 50 50
ou info@egliseendetresse.be


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 232 / 582713

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License