missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

DIEU ET MOI
“Une base solide et des ailes”

Nuntiuncula 688 Septembre - Octobre 2014
lundi 17 novembre 2014 par F.D. (Traduction), Webmaster

Jo HANSSENS, ancien président de Pax Christi Vlaanderen, parle de sa foi et de son engagement pour la justice.

Interview

- Lieve WOUTERS :  : Que dites-vous à Dieu ?

D’abord j’essaie d’écouter Dieu. Il m’interroge au sujet de ma conscience. Puis Il me parle de sa vision de paix et de justice. Il me conduit vers les gens qui sont opprimés et qui subissent de la violence. Je prie souvent pour obtenir le pardon et la grâce de Dieu pour mon infidélité et mon manque d’amour. Les psaumes bibliques et le Notre Père occupent une grande place dans ma prière.

-  Y a-t-il assez d’espace pour l’homme intérieur et pour Dieu ?

Mon attention est très dirigée vers les gens qui souffrent d’injustices et de violence. Jésus s’est fait l’un des leurs. Aussi longtemps que je ne reste pas reclus sur moi-même, j’entends l’appel à la paix et la justice, et l’homme intérieur en moi reste sain. Il arrive aussi que je ne réserve pas assez de temps pour le silence. Alors je dois faire attention de ne pas être entrainé par l’illusion du jour.

-  Qui est Jésus pour vous ?

Jésus est mon animateur et mon libérateur. Il est pour moi l’amour miséricordieux et le pardon de Dieu sur terre. Il allait rechercher et ramener celui qui s’était perdu. Son attitude était radicalement nouvelle et libre de toute violence, même vis-à-vis de ses adversaires. Il rompait les schémas existants et c’est pourquoi il fut condamné à mort.

Je crois que Dieu a ressuscité Jésus de la mort. Son Esprit reste actif dans d’innombrables personnes à travers le monde. Il m’encourage à ne jamais renoncer à la lutte non violente pour la paix et la justice. Il me renvoie aussi vers son Père qui est pure lumière et pur amour sans fin.

-  Que fait la spiritualité d’un homme ?

La spiritualité me donne des ailes pour voler et en même temps elle me pose une base solide sous les pieds. Il ne s’agit pas du tout de rêver et de planer. La spiritualité donne sens et direction à mon action. Il y a beaucoup de formes de spiritualité. La spiritualité chrétienne est bâtie sur Jésus et sur son évangile. Auprès de Lui je trouve une manière de vivre spirituelle qui m’est propre : miséricordieuse et non violente, reconnaissante et pleine d’espoir, surtout lors de contretemps et d’échecs.

-  L’homme d’aujourd’hui peut-il encore croire en Dieu ?

Je crois que l’homme d’aujourd’hui peut mieux croire en Dieu maintenant, qu’il ne le pouvait auparavant. Nous avons une meilleure vue sur la cohésion des choses. Grâce à la science et à la technique il existe plus de possibilités. Nous disposons d’une plus grande liberté pour faire des choix et pour suivre notre propre chemin dans la vie. Cela concorde mieux avec la liberté de conscience et la foi véritable en Dieu, qui désire que tout homme puisse vivre debout et sans peur. Avec les moyens qui se développent toujours plus, nous pouvons aussi mieux aider et soutenir l’homme souffrant. Dieu veut uniquement la paix, et certainement pas la guerre ou la violence comme certains le pensent.

-  Humilité ou fierté ?

Je peux être humble et fier tout à la fois. Quand je suis humble, je ne me situe pas au-dessus de l’autre, mais pas non plus en-dessous. Quand je suis humble, je considère toute personne comme égale à moi-même. Quand je suis humble, je n’oublierai pas non plus Dieu comme la base de toute ma vie. Et en même temps je suis fier et reconnaissant de pouvoir être moi-même et d’aller là où Dieu m’appelle en cette existence vulnérable.

-  Pardon ou représailles ?

Des représailles, ça signifie souvent : « Tu me le paieras ». C’est pourquoi je préfère parler de rectifier et rendre justice. Quand on vit en communauté, on ressent le besoin de respect et d’accords. Si ça tourne mal et qu’on est injuste envers l’autre, il faut des réajustements, si possible sans haine ni rancune.

Mais par-dessus tout il existe la possibilité du pardon et de la réconciliation. Heureusement les initiateurs de Pax Christi ont aidé à réaliser le pardon et la réconciliation après la deuxième guerre mondiale. Ainsi l’Europe a réussi à mettre en chantier quelque chose de nouveau. Nelson Mandela a réalisé la même chose après de longues années de captivité, de sorte que l’Afrique du Sud n’est pas retombée dans une nouvelle vague de vengeance et de violence.

Tout comme les fondateurs de Pax Christi et Nelson Mandela, j’ai conscience que le pardon et la réconciliation figurent parmi les plus belles choses au monde.

Repris de Kerk & Leven
Traduit par nos soins.
 

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 123 / 629231

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Croire aujourd’hui   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License