missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Feuilles vertes - Avril 2014

samedi 5 avril 2014 par G.Verbist, mafr.

Le dialogue avec les autres religions

Le Concile Vatican II n’a certainement pas voulu donner une description authentique des religions à partir de la foi chrétienne. Il a voulu inviter les chrétiens au dialogue avec tous, avec les croyants comme avec tous les hommes et femmes de bonne volonté. Pour cela, il rappelle que le dialogue avec l’autre est au cœur d’une foi qui doit considérer les autres comme ses frères, d’une foi qui appelle à être debout et veut parler à l’autre dans sa dignité et qui repousse toute tentation de discrimination et de violence. Le dialogue suppose toujours d’oser prendre une certaine distance avec soi-même, de croire à une solidarité humaine avec tous, et de supposer que l’autre cherche autant la vérité que nous.

Lumen Gentium donne une place spéciale aux musulmans : « Ils gardent la foi d’Abraham , adorent le Dieu unique, miséricordieux , qui se révèle » . Il y a l’appel à se donner totalement à Dieu ; une place de Jésus et de Marie dans l’islam ; l’existence d’une résurrection après un jugement ; une exigence morale ; une vie de prière.

  • Peut-on vivre avec des personnes qui ne pensent pas comme soi ? L’Évangile peut-il nous éclairer en ce domaine ?
  • Pensez-vous que le pape et le Concile aient raison d’inviter le chrétien au dialogue avec ceux qui ont une autre religion ? (Mgr.Dubost)

L’ Exhortation apostolique « La joie de l’ Évangile » du Pape François dit « Ce dialogue interreligieux est une condition nécessaire pour la paix dans le monde et par conséquent est un devoir pour les chrétiens , comme pour les autres communautés religieuses » (au n° 250). Concernant l’islam, le pape ajoute : « Nous chrétiens, nous devrions accueillir avec affection et respect les immigrés de l’Islam, qui arrivent dans nos pays, de la même manière que nous espérons et demandons d’être accueillis et respectés dans les pays de tradition islamique » (au n° 253).

Cette insistance sur le dialogue fait écho à l’Encyclique Ecclesiam suam que Paul VI avait publiée en 1964, avant la fin du concile Vatican II.

« L’evêque du Sahara » appelle à la paix

Mgr. Claude Rault, père blanc, evêque de Laghouat, a dressé une lettre aux habitants de Ghardaïa où des heurts entre Berbères mozabites (2/3 de la population) et Arabes ont eu lieu. Raison : fortes tensions sociales. (cathobel)

Nouvel Exécutif des Musulmans de Belgique

Les 17 membres du nouvel Exécutif des Musulmans, l’organe officiel de la communauté musulmane de Belgique, ont été présentés dimanche 30 mars 2014 . Le nouveau président est Noredin Smaïli, d’origine marocaine. Il est professeur de religion islamique à Verviers.

L’Exécutif a un rôle important à jouer dans la formation des imams. Il sera à l’avenir aussi plus attentif à la radicalisation des musulmans, mais également à la montée de l’islamophobie dans la société belge. Pas moins de 282 mosquées belges ont signé la nouvelle charte. (Belga)

Chrétiens en Amérique latine et centrale

En Amérique latine, l’Église voit ses effectifs diminuer. Mais pas de la même façon qu’en Europe. C’est au profit d’autres Églises, des protestants évangéliques. Au Brésil, en 1970, les catholiques représentaient 91% de la population. Aujourd’hui ils ne sont plus que 64%. En Amérique centrale – Guatemala, Honduras, El Savador, Nicaragua – 30% de la population est passée aux Églises évangéliques. En Europe on parle de « sécularisation ». Ici, Dieu est loin de disparaître. Le problème est « comment peut-on être chrétien » . La question est celle de l’existence chrétienne. (Isabelle de Gaulmyn, mars 2014)

Bénin - Visite du cardinal Jean-Louis Tauran.

Président du Conseil pour le dialogue interreligieux, au début de mars, Il a rencontré les personnes chargées du dialogue interreligieux des Commissions épiscopales de l’Afrique de l’Ouest, ainsi que des représentants musulmans et des religions traditionnelles africaines.

Il a rappelé les quatre conditions d’un dialogue authentique  :

  • avoir une idée claire de sa propre religion ;
  • utiliser un langage commun et compréhensible ;
  • être honnêtes en présentant sa propre position ;
  • faire ce qui est possible afin de comprendre le point de vue de l’autre.

« L’Afrique est un continent qui ne manque ni de ressources matérielles ni de ressources humaines : le sens de la famille, le respect pour les personnes âgées, l’accueil des réfugiés sont des manifestations d’amour de la vie et de la fraternité qui sont chères aux Africains. » (apic/fides)

G.Verbist, mafr.
GROUPE RENCONTRE
 

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 67 / 635282

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site Dialogue   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License