missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be
R.D. Congo

Noël à GOMA :
« L’apocalypse et la crèche de Bethléem. »

FLASH-PAC N° 034 février-mars 2013
samedi 2 février 2013 par Webmaster
(ndlr. Ce texte a été écrit par notre confrère Pino Locati avant la fête de Noël)

A Goma, le 25 novembre dernier, en la fête du Christ Roi, je célèbre l’Eucharistie avec près de 3.000 fidèles. La ville est occupée par les rebelles. Partout des dévastations, des tueries, des viols, des pillages, des pleurs, des deuils, des fuites en masse, la panique, la peur sont le pain quotidien…

De là, je pars visiter des camps de déplacés. Au Kivu, 1,7 million d’hommes, de femmes, de vieillards et d’enfants sont déplacés loin de leurs maisons, de leurs champs, de leurs bananeraies, de leurs rivières. Je vois les huttes en paille, les tentes avec les toiles souvent déchirées. C’est inhumain. Au Camp Bosco de Ngangi par exemple, je me sens au seuil de la mort, car il y règne une épidémie de choléra.

D’où vient la violence qui habite nos villes, nos villages et, plus fondamentalement, le cœur de l’homme ? Au-delà du mal commis par l’homme, nous sommes confrontés à l’Adversaire. Il est à l’œuvre en beaucoup. Le diviseur et menteur a choisi cette terre, trop riche en minerais, pour susciter l’avidité et produire ainsi un carnage. Car c’est un vrai carnage : on parle de 7 millions de tués, soit un dixième de toute la population congolaise, sans compter les morts indirectes, causées par la famine, les maladies, les stress et la fatigue.

Si le Malin est gagnant pour un jour, le Messie est gagnant pour l’éternité ! Si la justice des hommes est pourrie en ce territoire oublié par les media, la justice du Messie se révélera un jour. Comment ? Nul ne le sait. Quand nos yeux verront-ils une terre nouvelle où coulent le lait et le miel ? Quand viendra un ciel nouveau d’où descendront la Justice et la Paix ? Grande est la tentation de nous résigner à l’angoisse du Mal qui nous enveloppe. Comment en effet chanter les louanges au Seigneur quand un peuple vit sur sa terre comme en exil ?

Alors, je regarde le Roi Messie, pauvre et démuni comme tous ces déplacés qui n’ont rien. Je regarde le Fils de Dieu qui a renoncé à tout pouvoir dans une crèche. Lui seul peut comprendre, saisir et assumer la détresse de ces gens au bord du désespoir et de la psychose collective. Je ne crois plus aux interventions des soldats d’Hérode, des légionnaires de Pilate ou des zélotes patriotiques. Seul le Messie peut briser le joug et les chaînes de ces terres de désolations.

Oui, Viens Seigneur Jésus, ne tarde plus, libère cette humanité blessée et humiliée.

Pino Locati. Mafr
 

Tous nos confrères de Goma qui sont restés fidèles à leur travail et présents avec la population et tous les réfugiés durant les événements tragiques de novembre 2012.
Merci pour ce témoignage !

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 114 / 589563

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site R.D. Congo   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License