missionarissen van afrika
missionnaires d’afrique

L A V I G E R I E . be

Lignes de fracture N°66 Breuklijnen

Décembre - December 2012
vendredi 28 décembre 2012 par J.V.

 M I G R A N T S

Pas d´amalgame entre migration, violence et islam

L´anthropologue social Werner Schiffauer demande d’être actuellement très attentif à ne pas associer migration, violence des jeunes et Islam. L´entretien recueilli par Claudia Mende pour le site « al Qantara », il y a quelques années, garde toute sa valeur. Schiffauer affirme que toutes les sociétés sont concernées par les problèmes liés à l´immigration. Mais il ne faudrait pas faire l´amalgame entre violence et Islam. La violence cache souvent des problèmes d´intégration sociale. Quand on « islamise » le problème, on force la réalité. Il faut regarder de près de quoi et de qui il s´agit, et de quel milieu social viennent les violents. Il faut également distinguer entre la violence comme signe politique et les violences des rues. Ces dernières n’ont souvent pas de relation avec l´Islam. Les terroristes, au contraire, agissent clairement pour des motifs religieux. Les parcours de vie sont d´ailleurs très différents. Il y a également des mosquées, où l´on prêche la haine, mais elles sont très peu nombreuses et ne représentent pas les sentiments de la communauté. Le discours haineux et violent s´élabore dans les cercles fermés des cantines universitaires. La culture que l´on doit développer, est celle de la circonspection. Les lois sont un moyen puissant pour combattre la haine religieuse. Mais il faut éviter d´avoir un système double de lois, un pour les citoyens et l´autre pour les migrants. Une société qui traite tout le monde sans discriminations, est sur la voie d’une bonne intégration.

08/12/2012 By agargoa Leave a Comment

Une pastorale de communion pour une évangélisation renouvelée

Le cardinal Antonio Maria Vegliò, président du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement, a ouvert le 27 novembre 2012 les travaux d’une réunion des représentants nationaux pour la pastorale des migrants en Europe, à Rome. Cette rencontre, à l’initiative du Conseil des Conférences épiscopales d’Europe (CCEE), porte sur le thème : « Une pastorale de communion pour une évangélisation renouvelée ». Voici l´essentiel de son discours : Evoquant la sécurité des frontières, le cardinal a rappelé qu’il « n’existe pas d’authentique défense de l’être humain » si l’on ne prend en considération autant la « légalité et sécurité » que « la protection prioritaire de la dignité de chaque individu. Pour l’Eglise cette dignité prévaut sur le reste, car elle fait abstraction du statut juridique de la personne, qu’il soit dans la légalité ou l’irrégularité ». Sans cette « approche réaliste et humaine », estime-t-il, « les difficultés ne peuvent être bien comprises ». Selon le cardinal, l’approche humaine doit « commencer dans l’Eglise même avec « un meilleur accueil des migrants », en aidant les fidèles à « dépasser les préjugés » et à accepter les « diversités légitimes ». Il propose en ce sens des « formations au dialogue » pour apprendre à « apprécier la valeur de la culture et de la tradition du migrant ». « Le christianisme ne peut pas faire abstraction de la réalité migratoire », affirme le cardinal par ailleurs : « les migrations font partie intégrante de la vie de l’Eglise ».

ARCRE

België enige Europees land waar helft migranten niet werkt

De cijfers stonden op 10 december in het Economisch Tijdschrift van de Nationale Bank. De werkgelegenheidsgraad van inwoners die buiten de Europese Unie geboren zijn, bedroeg vorig jaar 45,8 procent. Minder dan de helft van de allochtonen neemt dus deel aan het arbeidsproces. Dat is het laagste cijfer in de EU. Vooral de vrouwelijke immigranten zijn maar heel beperkt actief op de Belgische arbeidsmarkt. Van hen werkt maar 37 procent

Discriminatie op de arbeidsmarkt speelt een rol. Uit onderzoek blijkt dat werkgevers meer dan in andere Europese landen de voorkeur geven aan autochtone werknemers. In het artikel wordt ook vastgesteld dat immigranten systematisch ondervertegenwoordigd zijn bij de overheid en in het onderwijs, wat te wijten is aan juridische obstakels en bijzondere scholingsvereisten.

(De Standaard du 11-12-2012)

Accueillir les immigrés

Le pape Benoît XVI a demandé le dimanche 9 décembre, aux chrétiens du monde entier un meilleur accueil des immigrés. Depuis le Palais pontifical, il a lancé devant plusieurs milliers de fidèles un appel à la solidarité avec ceux qui viennent se réfugier pour des raisons économiques et politiques dans les pays riches et jouissant de paix civil. (Belga)

Het tegenovergestelde van liefde is niet haat, maar onverschilligheid.
Het tegenovergestelde van kunst is niet het lelijke, maar onverschilligheid.
Het tegenovergestelde van geloof is niet ketterij, maar onverschilligheid.
En het tegenovergestelde van leven is niet dood, maar onverschilligheid.
Elie Wiesel

Mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 342 / 829940

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Belgique  Suivre la vie du site J.P.I.C.   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License